Immobilier Calvados

Après l'immobilier vert, le collaboratif va-t-il révolutionner le marché de l'immobilier

La situation en 2007 constitue l’origine d’une révolution dans le marché de l’immobilier. Une révolution de l’immobilier non énergivore appelée encore l’immobilier vert a été adopté. Son particularité repose surtout sur la consommation énergétique et son autosuffisance.

Les nouvelles mesures prises dans le secteur immobilier

Le contrôle du niveau de consommation a été alors règlementé à partir de 2008. C’est seulement à partir de 2012 que le grenelle de l’environnement a entrepris des travaux et des projets pour l’élaboration de logement neuf qui consomme moins d’énergie. Le contrat touche fin en 2020.

Durant cette période, le marché de l’immobilier va entrer dans une nouvelle ère qui peut être bouleversante pour certains. En effet, une nouvelle valeur s’ajoute au bien immobilier qui est la valeur verte. Ce paramètre va alors influencer tous les calculs sur la valorisation et l’actualisation des chiffres qui caractérisent un bien immobilier comme le scpi de rendement. Nombreux sont les experts qui ont déjà anticipé les meilleurs conditions pour l’investissement dans les contraintes de normes énergétiques.

Actuellement, ces nouveaux critères font partis intégrants dans le marché immobilier. Aucun investisseur ne peut plus se passer de cette mutation, qui désormais, est présente dans toutes les situations. En 2020, l’adoption de la RT va permettre le paroxysme de cette réalité.

Sans y attendre, la propagation de la notion de consommation d’énergie se fait à très grande vitesse. Même si cela n’a été entrepris que depuis 4 ans, les impacts sont déjà très ressentis. Ce qui va sûrement devenir plus intenses dans les années à venir.

L’immobilier collaboratif

Le lien entre ces deux termes va mener l’immobilier dans un nouvel tournant. Les mesures appliquées sur la consommation énergétique ne seront pas les seules à engendrer l’émergence du secteur. Désormais, l’immobilier collaboratif et le partage de la propriété vont activer plus le marché de l’immobilier. En effet, ce paramètre influe aussi sur la valeur d’un bien immobilier. Jusqu’ici, personne n’est en mesure d’affirmer si cette révolution collaborative bouleversera le marché. Nous serons contraints d’attendre les 5 années à venir pour cela.

L’avantage des résidences secondaires et celles de tourisme

L’immobilier des vacances subissent le plus de changement avec les mesures collaboratives. On parle ici alors des immobiliers de plaisir, en d’autres termes : les résidences secondaires. Certains groupes ont déjà appliqué la politique de l’immobilier collaboratif comme Airbnb et Guest to Guest. Ces derniers proposent des maisons pour les vacances ou des locations saisonnières avec une possibilité de collaboration entre les locataires. Une situation qui va permettre aux clients d’être propriétaire d’un logement moins couteux surtout que ce n’est que pour un bout de temps. Ceci étant, nous ne sommes en mesure de dire que la génération actuelle sera les principales bénéficiaires de ces nouvelles mesures mais celle du futur. Cette nouvelle politique collaborative s’accompagnera d’une chute des prix effectivement dans les années à venir. Ce qui sera une plus belle affaire pour les jeunes d’aujourd’hui.

Les LMNP et l’immobilier collaboratif

Ici, nous parlons des résidences de tourisme qui seront les premiers affectés par cette révolution. Le partage d’une propriété immobilier n’a que des avantages aux tourismes. La possibilité de partager sa propriété constitue une bonne affaire pour tout le monde. Que ce soit pour ceux qui sont à la recherche de logement ou bien ceux qui en ont déjà, les offres vont sûrement exploser. Ce qui va logiquement engendrer une très forte baisse de loyer. Le groupe de Bélambra voit même une négociation jusqu’a -40% des loyers versés aux propriétaires acceptant la partage. On parle ici alors de propriétaires investisseurs LMNP. La seule crainte que ces derniers peuvent ressentir est la consommation qui risque d’augmenter du fait que le nombre d’utilisateur augmente.

Impact sur les résidences seniors et les résidences étudiantes

La tendance collaborative va attirer de nombreux locataires dans ces résidences à appliquer la colocation. En effet, les résidences de vacances et celles de tourisme ne seront pas les seules à bénéficier des avantages de la collaboration. Chaque type de résidence contribue ainsi à l’augmentation des nouvelles offres de logement, plus précisément, celles de l’économie collaborative.
Décider de mettre sa propriété en offre de colocation ne représente qu’un bon investissement. Aujourd’hui, il n’avère encore difficile de contempler les points positifs de la politique ; mais les années à venir, cela sera très évident. Dans ce contexte, il ne s’agit pas de partager seulement sa propriété mais aussi sa jouissance. En fait, cela offre une meilleure cadre de vie pour l’ensemble des colocataires.

Que ce soit les seniors ou bien les étudiants, le cas est similaires. L’immobilier collaboratif constitue non seulement un bon investissement mais également une solution contre la solitude. D’ici quelques années, investir dans la colocation sera l’investissement idéal dans l’immobilier. Le seul risque est que les résidences destinées à accueillir les personnes âgées seront peut être en pénurie. Pour l’instant, il est trop de confirmer cette crainte, il faut attendre quelques années.

Effets sur l’immobilier de bureaux et les SPCI

Parmi tous les autres types cités plus haut, ceux qui seront les plus affectés par l’immobilier collaboratif seront celui de bureaux et les SPCI. En effet, dans le marché, ces types d’immobiliers constituent 50 à 60% de la part totale.

Le groupe CAC40 envisage déjà d’appliquer la nouvelle tendance sur 74% des espaces de travail qu’il possède. L’évolution de l’utilisation des bureaux vont participer à la mutation de la situation également. Dans toutes les situations, chaque entreprise est en mesure d’occuper jusqu’à 50% leur espace même dans les cas de crise.

Les nouvelles offres et les nouvelles conditions de l’immobilier collaboratif ne cesseront d’évoluer. D’ici quelques années, les avantages seront plus visibles qu’ils en sont à l’heure actuelle. Il est sûr que l’augmentation des besoins va évoluer de façon proportionnelle à celle des offres sur le marché de l’immobilier.

Postez une réponse concernant cette pige

Investissement Immobilier

  1. 14 Avril 2022Comment investir sous la loi Girardin IS pour les professionnels ?491 clics
  2. 31 Mai 2021Comment calculer la rentabilité de votre SCPI ?1151 clics
  3. 21 Sept. 2020Conseils pour trouver le meilleur taux pour un emprunt immobilier1426 clics
  4. 9 Avril 2019Les meilleurs investissements dans l'immobilier réalisés2224 clics
  5. 23 Mars 2017Guéliz : ses atouts pour l’immobilier3228 clics